La Défaite de l’Occident
EAN13
9782073041159
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Hors série Connaissance
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La Défaite de l’Occident

Gallimard

Hors série Connaissance

Indisponible
L’implosion de l’URSS a remis l’histoire en mouvement. Elle avait plongé la
Russie dans une crise violente. Elle avait surtout créé un vide planétaire qui
a aspiré l’Amérique, pourtant elle-même en crise dès 1980. Un mouvement
paradoxal s’est alors déclenché : l’expansion conquérante d’un Occident qui
dépérissait en son cœur. La disparition du protestantisme a mené l’Amérique,
par étapes, du néo-libéralisme au nihilisme ; et la Grande-Bretagne, de la
financiarisation à la perte du sens de l’humour. L’état zéro de la religion a
conduit l’Union européenne au suicide mais l’Allemagne devrait ressusciter.
Entre 2016 et 2022, le nihilisme occidental a fusionné avec celui de
l’Ukraine, né lui de la décomposition de la sphère soviétique. Ensemble, OTAN
et Ukraine sont venus buter sur une Russie stabilisée, redevenue une grande
puissance, désormais conservatrice, rassurante pour ce Reste du monde qui ne
veut pas suivre l’Occident dans son aventure. Les dirigeants russes ont décidé
une bataille d’arrêt : ils ont défié l’OTAN et envahi l’Ukraine. Mobilisant
les ressources de l’économie critique, de la sociologie religieuse et de
l’anthropologie des profondeurs, Emmanuel Todd nous propose un tour du monde
réel, de la Russie à l’Ukraine, des anciennes démocraties populaires à
l’Allemagne, de la Grande-Bretagne à la Scandinavie et aux États-Unis, sans
oublier ce Reste du monde dont le choix a décidé de l’issue de la guerre.
Emmanuel Todd est anthropologue, historien et essayiste. De lui, les Éditions
Gallimard ont notamment publié Après l’empire (2002) et Après la démocratie
(2008).
S'identifier pour envoyer des commentaires.