Fils d'un tout petit héros
EAN13
9782364686922
Éditeur
Editions du Sous-Sol
Date de publication
Collection
Feuilleton Fiction Etrangère
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Fils d'un tout petit héros

Editions du Sous-Sol

Feuilleton Fiction Etrangère

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782364686922
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    16.99

  • Aide EAN13 : 9782364686946
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    16.99
Dans la famille Adler, il y a le grand-père, Melech, figure du ghetto juif de
Montréal et gardien des traditions qui préside d’une main de fer aux destinées
du clan et du dépôt de charbon qu’il possède. Il y a le fils, Wolf, bon à rien
qui passe son temps à jouer aux cartes et à décevoir sa femme de toutes les
manières possibles. Lui qui deviendra, par un fâcheux quiproquo – ou un
heureux hasard, c’est selon –, l’idole de tout un quartier. Et, surtout, il y
a le plus jeune, Noah, l’idéaliste qui ne supporte plus le carcan de son
milieu et l’hypocrisie de ses aïeux. Noah, qui choisira de rompre avec ses
proches pour tenter de forger sa liberté au volant d’un taxi et sur les bancs
de l’université. Il ne tardera toutefois pas à découvrir que le monde étranger
n’est pas moins rigide et codifié que celui qu’il a quitté.

Avec cette saga familiale à la satire mordante, Mordecai Richler nous plonge
dans le Montréal de l’après-guerre, celui des enseignes au néon de la rue
Sainte-Catherine et des salles de billard enfumées de la Main, des
appartements sans eau chaude du Mile End et des bars huppés du centre-ville.
Une ville bigarrée où la révolte acharnée d’un jeune homme ne suffira pas à
faire tomber les murs entre les communautés.

Fils d’un ferrailleur, Mordecai Richler est né en 1931, rue Saint-Urbain, au
cœur du Mile End, à Montréal. À l’âge de dix-neuf ans, il s’exile en Europe,
d’abord en France et en Espagne, puis en Angleterre, où il publie
L’Apprentissage de Duddy Kravitz en 1959. De retour au Canada en 1972, il
s’installe dans les Cantons-de-l’Est avec sa femme Florence et leurs cinq
enfants. Il meurt en 2001, laissant une œuvre incomparable à la renommée
internationale.
S'identifier pour envoyer des commentaires.