Annie Muktuk et autres histoires (format poche)
1 autre image
EAN13
9782897129491
Éditeur
Mémoire d'encrier
Date de publication
Collection
Legba
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Annie Muktuk et autres histoires (format poche)

Mémoire d'encrier

Legba

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782897129491
    • Fichier EPUB, avec Marquage en filigrane
    7.99

  • Aide EAN13 : 9782897129507
    • Fichier PDF, avec Marquage en filigrane
    7.99
À travers une galerie de personnages hauts en couleur, Norma Dunning nous fait
découvrir la culture inuite. Sa plume pleine de poésie et de gouaille nous
happe : on rit, on pleure, on en veut encore plus, car six nouvelles, ce n’est
pas assez!_x000D_ – 11 suggestions pour lire autochtone en juin, Librairie La
maison des feuilles_x000D_ _x000D_ Annie Muktuk sonde les chemins et les
racines de l’identité inuite à travers une série de récits et de personnages
colorés et éminemment drôles, qui témoignent tout autant du racisme et de
l’aliénation que de la tendresse, de l’amour et l’espoir._x000D_ – Anne-
Frédérique Hébert-Dolbec, Le Devoir_x000D_ _x000D_ L’esprit inuit, c’est ce
qui traverse ce délicieux recueil de nouvelles… Dans la vraie vie, Norma
Dunning écrit les légendes de ses ancêtres et enseigne les savoirs autochtones
dans la ville d’Edmonton. Et ces ancêtres, ils sont partout au fil des pages.
Ils ont laissé des traces, des pistes, des indices derrière eux pour que leurs
descendants les déchiffrent. Et pour qu’ils retrouvent leur chemin, même en
pleine tempête._x000D_ – Caroline Montpetit, La Presse_x000D_ _x000D_ Sans
artifices et avec aplomb, Norma Dunning livre des récits inuits qui nous
confrontent à nos préjugés._x000D_ – An Tran, Métro_x000D_ _x000D_ Les
nouvelles de Dunning, nuancées et ressenties, vont au cœur de ce que signifie
être inuit, dans ce lieu sacré où les chants du Nord sont encore chantés, les
visions sont tangibles et les Esprits parlent encore. Depuis ce lieu, il est
possible de rire de ceux qui veulent détruire. Depuis ce lieu, la dignité est
intacte et le lien avec le passage des saisons est ininterrompu. Ces histoires
puisent force et lumière du chagrin de ce qui a été perdu ._x000D_ – Kristine
Morris, Foreword Magazine_x000D_ _x000D_ Le meilleur recueil de nouvelles de
l’année. Les nouvelles imprègnent les mythes inuit de réalité, creusent les
effets du colonialisme et plongent dans les représentations coloniales des
Inuit. Des nouvelles écrites avec cœur et un humour contagieux._x000D_ –
Michael Melgaard, National Post_x000D_ _x000D_ Dunning a écrit ces nouvelles
en réponse aux représentations ethnographiques des Inuit et le résultat est un
livre extraordinaire. Les personnages rient, plaisantent, boivent, et font
l’amour (beaucoup beaucoup l’amour!)._x000D_ – Kerry Clare, Pickle Me
This_x000D_ _x000D_ Bien que Dunning aborde des réalités contemporaines
difficiles pour les Inuit, elle arrive à y tisser des moments d’humour qui
donnent corps à ses personnages, les rendant pleins et complexes._x000D_ –
Matthew Stepanic, Where.ca_x000D_ _x000D_ C’est un voyage profond dans la vie
des Inuit. La nouvelle, Annie Muktuk, est tantôt amusante, tantôt violente,
tantôt rusée._x000D_ – Sarah Murdoch, Toronto Star
S'identifier pour envoyer des commentaires.